Michel Guével

Maitre verrier établi à Valmondois depuis 1980.

Michel Guével

Michel Guével est né le 8 mars 1939 en Bretagne d'une famille de verrier. Son père Job Guével (1911–2000) a réalisé de nombreux vitraux, notamment en Bretagne. Passionné de chimie, Job Guével a fabriqué lui-même ses dalles de verre dès 1947 (Le Télégramme, 2014).

Léa Guével, mère de Michel, venait d'une lignée de souffleurs de verre de Bohème. Comme sa sœur Marie-Jo, Michel Guével poursuit la tradition et fait son apprentissage de verrier dans l'entreprise familiale, dans la maison-atelier à Pont-Aven. Il réalise les dessins de ses premiers vitraux en 1954, à l'âge de 15 ans (Eglise de Concarneau, vitraux installés par son père en 1955) (Briard, 2013).

Les deux années suivantes, Michel Guével parfait sa formation artistique à l'Académie Julian à Paris, qu'il couronne du Prix de l'Académie Julian en 1957, puis à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris (1957/1964) et à l'Atelier Souverbie. Il collabore longtemps avec son père à des ensemble verriers.

En 1980, il installe son atelier au moulin Le Roy à Valmondois, au nord ouest de Paris. Il y travaille main dans la main avec sa femme Tao, qui réalise surtout des sculptures à partir de dalles de verre. Le couple travaille également dans la technique traditionnelle du vitrail et restaure des vitraux anciens (Briard, 2013). Michel Guével est très innovateur dans le domaine de la dalle de verre, concentrant ses recherches sur la fusion du verre, faisant des essais de matières et utilisant volontiers des formes brutes de coulé.

Source : https://vitrosearch.ch/