Maurice de Vlaminck

 

Maurice de Vlamynck

En quête de tranquillité à Valmondois entre 1910 et1925

Un artiste "fauve" fuyant l'agitation parisienne

Maurice de Vlaminck est né à Paris en 1876 et a vécu à Valmondois après la 1ère guerre mondiale. :"Je suis heureux seul, dans le vent, sous la pluie, dans les éléments, avec ma pipe." Dans son atelier, près de la voie férée actuellement sentier piétonnier et piste cyclable), il abandonne le fauvisme et renonce à ses explosions de couleurs, pour un style plus personnel, composé de paysages tourmentés et de couleurs sombres qui définissent  une nouvelle manière obscure."Si vous êtes peintre ne regardez qu'en vous-même". Autodidacte, Vlaminck  n'a jamais suivi de cours d'art et n'a jamais souhaité étudier avec qui que ce soit, considérant que la peinture n'est pas quelque chose qui s'apprend.

Il a laissé plusieurs peintures et lithographies de Valmondois et des environs.

En 1925, il quitte Valmondois pour s'éloigner encore plus de l'agitation de la capitale et s'installe en Eure-et-Loire ou il demeure jusqu'à sa mort en 1958

.....Pour aborder "les plus grandes vérités de ce monde

Dans son testament artistique, Maurice de Vlaminck, alors agé de 80 ans, a fait don à touts les émotions profondes que Breughel, Courbet, Cézanne Van Gogh..avaient procurées en lui..aux jeunes peintres , toutes les fleurs des champs, les berges des ruisseaux, nuages, rivières, bois....ses sources d'inspiration..

Maurice de Vlaminck