Joël Moulin

Joël Moulin 1935 -1997

Après des ėtudes à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, 

Joël Moulin obtient le Prix de la Jeune Peinture en 1959,

puis le Premier Grand Prix de Rome de peinture en 1961.
   

A son retour de la Villa Medicis en 1965, Il s'installe avec sa famille à Valmondois

où il y travaillera plus de 30 années.
   

De 1982 à 1997 il enseigne à l'Ecole Supérieure d'Art de Cergy.

    Fasciné par le caractère imprévisible et anarchique des espaces naturels, Joël Moulin peint le vent qui bouscule les lignes, la magie de la lumière qui se pose, compose et fuit : éclats fulgurants, lignes ébouriffées, aplats griffés,  jaillissement coloré.
    Le lyrisme controlé du geste ne cherche pas seulement à saisir une réalité fugitive mais répond aussi à une jubilation intérieure intense.

    Huiles, pastels, aquarelles, encres, mines de plomb, fusains sont réalisés sur divers formats avec une affection particulière pour les grandes dimensions.

    Hommages :
    Villa Daumier, Valmondois.
    Bâteau Lavoir, Paris.
    Galerie d'Art Contemporain, Auvers-sur-Oise.
    Galerie Gingko, Pontoise.
    La Ruche, Paris.

    Retrospective :
    Domaine Départementale de Maubuisson, St-Ouen-l'Aumône et Centre d'Art J.H. Lartigue, L'Isle-Adam.

    Expositions personnelles et collectives.
    Collections privées et institutionnelles (France et USA).
 

Joël Moulin dans son atelier