Charles François Daubigny

(1817-1878). Peintre et graveur, il est considéré comme un artiste charnière entre le romantisme et l'impressionnisme. 

Charles-François Daubigny

Issu d’une famille de peintres, Charles-François Daubigny est très tôt initié à cet art par son père, Edmé-François Daubigny, et son oncle, le miniaturiste Pierre Daubigny. Il est également l’élève de Jean-Victor Bertin, de Jacques Raymond Brascassat et de Paul Delaroche, dont il va vite s'émanciper.

Vivant auprès de sa nourrice valmondoisienne, il fut un élève du village et ne l’oublia jamais. Il excellait à reproduire les bords de la rivière et la nature printanière.

En 1838, il constitue, rue des Amandiers-Popincourt, une communauté d'artistes, un phalanstère, avec Geoffroy-Dechaume notamment, et avec lesquels il exprime déjà son intérêt pour des sujets tirés de la vie quotidienne et de la nature.