Vildrac et le bonheur

Sans espoir de rien, voguer la vie
Cela vaut la peine tout de même,
A cause d'instincts ensoleillés
Qu'il fait vraiment bon sentir passer.

 

Charles Vildrac

Livre d’amour  (1910)

Vildrac

Valmondois accueille au Moulin de la Naze du 25 septembre au 10 octobre une très belle exposition sur Charles Vildrac qui habita Valmondois en compagnie de son ami Georges Duhamel. Sa poésie, aujourd'hui trop méconnue, chante la douceur de l'existence qu'il faut savoir sentir et capter.

La vie doit être semblable à cette auberge des gens heureux que chante si bien le poète:

"À l’auberge des gens heureux

Tout est source et levain de joie

Jusqu’au pain sec, jusqu’à l’eau claire,

Que l’on soit dix, ou seul, ou deux,

Il n’est de propos, il n’est de sourire

Où l’esprit ne pointe, où le cœur n’affleure…"