Rousseau et les puissances légitimes

Convenons donc que force ne fait pas droit et qu'on n'est obligé d'obéir qu'aux puissances légitimes.

Rousseau

Rousseau

Le mythe du droit du plus fort est une illusion tenace. Nombreux sont ceux qui croient que puisque la force le leur permet, ils sont autorisés "par la nature" à contraindre autrui ou à s'approprier ses biens. Mais la sagesse de l'homme est pourtant d'avoir contrarié ce pseudo droit naturel que donnerait la force et de lui avoir substitué l'autorité légitime, celle qui émane de l'accord social. Et pourtant, encore aujourd'hui, cette légitimité de l'autorité se trouve contestée comme s'il était préférable d'en revenir au droit du plus fort, à la loi de la jungle. C'est une tâche importante et décisive d'arriver à convaincre chacun d'obéir à l'autorité car c'est elle qui nous protège de la violence et de la barbarie.