Gwen, la force verte de Valmondois

« J’ai perdu mon temps, la seule chose importante dans la vie , c’est le jardinage » 

Cette phrase prononcée par Sigmund Freud, le célèbre psychanalyste, à la fin de sa vie, en dit long sur l’importance de l’environnement pour l’être humain.

Nombreux sont les témoignages de diverses  personnalités quant à leur attachement à la nature.

Aujourd’hui plus que jamais, un bout de terre, un jardin grand ou petit, un balcon ou une jardinière en bord de fenêtre deviennent un refuge dans un monde de plus en plus bétonné.

Le confinement dû à la pandémie, nous a fait ressentir nos besoins d’air pur et de verdure.  Les citadins cherchent des maisons avec jardin ou des logements dans un cadre verdoyant.  Les habitants des petits villages comme Valmondois réalisent davantage la chance et la justesse de leur choix de s’être un jour installés par ici.

Habiter dans un cadre aussi verdoyant préserve notre bien-être. Côtoyer les ombres de Daumier, de Duhamel, de Geoffroy-Dechaum, de Vlaminck ou des artistes d’aujourd’hui qui ont choisi ce village nous remplit d’une certaine fierté. Ce sont ceux dont on parle à diverses occasions de commémorations ou tout simplement autour d’une table en évoquant les anecdotes ou les souvenirs.

La nature donne un cadre idyllique par ses rivières, ses collines ou les deux à la fois. Depuis toujours, l’homme s’installe dans des endroits enchanteurs pour y vivre et s’épanouir mais c’est lui qui remplit  ce bel écrin par ses actions. Quand les ventres sont pleins, l’humain  peut se préoccuper de son environnement. Il cherche à l’embellir et à cultiver son jardin.

Nous y voilà au jardin.

Gwenaelle a transformé le sien en petite carte-postale grâce à des spécimens rares et colorés. Les poules de collection de tailles et de couleurs fantaisistes « cocottent » leur joie en pondant de petits œufs colorés pour les fêtes de Pâques.  Ses chats se prélassent au soleil, dérangés parfois par Gavotte, le basset de cette basse-cour unique à Valmondois. Tout a trouvé sa place, un potager, des pêchers, des parterres de fleurs, des rosiers, une cabane et un poulailler. Tout est harmonieux. Gwenaelle règne sur ce petit paradis coloré en maître incontournable.

Grâce à son énergie, sa passion pour les plantes, son caractère débordant et  son rire qui résonne dans le quartier de la Naze,  Gwenaëlle a repoussé les limites de son jardin pour impulser son amour des plantes aux habitants de la commune. Elle a été à l’initiative de l’adhésion de Valmondois aux programmes « Je jardine mon village » et «  Les Rendez-vous aux Jardins »

Cette psychologue, diplômée de la faculté d’Amiens, spécialisée en psychanalyse des adultes, des ados et des enfants consacre en plus son temps à Valmondois en tant qu’adjointe aux affaires sociales.

Gwenaëlle apporte son aide et sa compétence aux habitants nécessiteux  mais elle n’hésite pas non plus à secourir en pleine nuit une voisine en détresse.  Elle a la  fibre altruiste chevillée au corps mais la source de son énergie vient de la nature.

Portrait de Gwen

Gwenaëlle s’est prêtée au jeu des questions :

Y-a-t-il une origine à ta passion pour l’environnement et la Mère Nature ?

Mes grands parents,  et, avant eux, leurs parents étaient des jardiniers géniaux qui avaient un véritable talent. Il n'était pas question d'utiliser des engrais chimiques ou des produits phytosanitaires,  ça n'existait même pas.

Ils avaient tout un arsenal de recettes naturelles pour régler les petits soucis. Toute la famille, voire tout le village étaient nourris par leurs légumes.  Moi-même, pendant un temps, J'ai envisagé de travailler dans le monde du végétal car depuis que je suis enfant, je respire fleurs, jardins, nature. Il ne s'agit pas seulement d’une passion, c'est tout simplement inscrit dans mon ADN. Pour moi, le jardin est un formidable espace de créativité,  un petit paradis, un endroit de ressourcement, de respiration, d'observation. Le jardinage impose d'être patient, humble, observateur et créatif.

Y-a-t-il une corrélation entre ton métier et ta passion ?

Psychologue, psychanalyste est un  métier passionnant. C'est en quelque sorte être au plus proche de notre nature.  Ce qui fait de chacun de nous des êtres uniques, avec des histoires, des problématiques singulières. Pas d'ennui possible. C'est un métier qui a de grandes accointances avec l'art.

Valmondois, village d’arts et de jardins

L’Art des jardins, l’Art aux jardins, Rendez-vous aux jardins, une idée formidable que tu as fait entrer dans le village 

J'organise les « Rendez-vous aux Jardins » depuis trois ans, événement qui conjugue la culture à tous les temps. Le 1er week-end de juin, les jardins publics et privés ouvrent leurs portes pour nous faire découvrir le patrimoine de notre commune, et le savoir-faire,  le talent des propriétaires de jardins. Ce talent est sublimé par les œuvres de nombreux artistes qui y exposent. C'est un moment très convivial où par ailleurs on apprend beaucoup de choses. Valmondois,  une fois de plus regorge de lieux sublimes, pleins de charme qui n'ont besoin d'aucune sophistication. La magie du jardin tient à cela : une sorte de concentration de cultures, de beauté et de vie. 

Valmondois, n’est que verdure. Pourquoi cette idée de rejoindre le réseau «  Je jardine mon Village ( JJMV ) »

Ce projet vise à dépasser les frontières de nos espaces privés et faire que chaque habitant, plus qu'un propriétaire d'une parcelle individuelle,  se sente avant tout valmondoisien,  se sente concerné,  investi dans ce magnifique endroit où nous vivons tous et que nous partageons. C'est un moyen de le faire vivre, d'avoir des désirs et projets communs. J'ai mené le projet de JJMV  avec une super équipe, motivée et soucieuse de partager entre voisins. Nous sommes justement «  sortis » de nos jardins individuels pour « cultiver ensemble notre jardin » Valmondois. 

Aujourd’hui, JJMV est une réalité ancrée dans le village qui va se perpétuer avec Yasmina, Solange, Sylvie, Anne-Marie, Bo, Filip, Michel et Bernadette, Mumu, Sandra et tant d’autres que je remercie pour avoir été les pionniers de cette action à Valmondois. J’invite tout le monde à nous rejoindre. Nous nous amusons bien en jardinant et en festoyant à de nombreuses occasions.

Je sais que tu apprécies Freud, adhères-tu à la citation qui fait le tire de notre entretien ?

J'aime beaucoup ce titre. On ne peut imaginer que Freud ait pu perdre son temps dans la vie au regard de ce qu'il a frayé et nous a transmis, mais je trouve amusant qu'il puisse remettre le jardin au centre des priorités. Après tout, ne nous invite t'il pas à cultiver notre jardin?

Tu chantes un véritable hymne à  Valmondois donc c’est une question inutile mais  quand même, dis-moi pourquoi as-tu choisi  avec ta famille de vivre ici ?

Tout simplement parce que Valmondois a un charme incroyable. Ce village a gardé son âme et son histoire fait battre son coeur. J'aime sa beauté qui n'a besoin d'aucun artifice et qui charme tous ceux qui le visitent.  Valmondois est une rencontre, de celles qui vous changent la vie et avec lesquelles vous voulez vivre les plus beaux moments de votre existence. 

ITW réalisé par Sylvia Pelc
Mars 2021